top of page

Incompétence et mépris


Le jeudi 12 octobre, dans l’émission Envoyé spécial, Agnès Pannier-Runacher, actuelle ministre de la transition énergétique, a fait preuve d’incompétence et de mépris face à Elise Lucet qui l’interrogeait sur l’impact des éoliennes en mer. De l’incompétence, car face à des questions légitimes relatives au paysage marin elle a botté en touche par une déclaration apprise. Du mépris car elle a persévéré dans son attitude sur la question du dialogue avec les riverains et les pêcheurs.


L’océan alimente nos images d’aventure, de terres inconnues au-delà de l’horizon, de nature sauvage et d’espaces vierges, nos désirs d’infini. En fermant la ligne d’horizon avec des aérogénérateurs, les zones industrielles marines visibles depuis la côte tuent cette relation à la mer.


La banalisation du littoral réduit fortement l’attractivité des côtes françaises. Nous n’irons plus sur ces rivages pollués par les éoliennes et probablement bien des touristes rechercheront sur des littoraux lointains ce qu’ils ne trouveront plus ici.


Les gouvernements successifs de l’ère Macron resteront comme ceux qui ont enlaidi notre pays.

69 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

bottom of page