top of page

Ne cédez pas à la facilité des commandes en ligne

Dernière mise à jour : 18 oct. 2023


Les commandes en ligne ont deux conséquences : générer un invraisemblable trafic de camions et exiger d’immenses bâtiments de logistique. Pour s’en convaincre, placez-vous au bord d’une route à grande circulation (en sécurité bien entendu à l’arrière de la glissière) pendant 10 minutes pour prendre la mesure du caractère infernal du trafic international de marchandises. Observez dans vos déplacements les centres de logistique qui se multiplient dans le pays : à Tournan-en-Brie, au sud-est de Paris, sur les riches terres céréalières de Seine-et-Marne, la plus grande plate-forme logistique de France couvre 177 500 mètres carrés (17,75 hectares) d’un seul tenant !

Les incidences collatérales ne sont pas neutres non plus : affaiblissement du commerce local, renforcement de la mondialisation des échanges…

Bien sûr, commander en ligne est ludique et facile, mais cette facilité détruit notre territoire. N’y contribuons pas. Renonçons à cette pratique.

Chacun de nous dispose de deux pouvoirs : celui de voter et celui d’être sélectif dans sa consommation. Ce dernier est puissant : il suffit que 15 % des consommateurs décident de boycotter un produit pour que celui-ci soit retiré du marché ou amendé. C’est ainsi que nous avons obtenu le retrait du veau aux hormones américain ou encore la décision de nombreuses entreprises d’abandonner l’huile palme. Ne soyons pas complice du dérèglement des équilibres territoriaux en cessant de consommer par Amazon interposé.

70 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

ความคิดเห็น


Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

bottom of page