HISTORIQUE DU M.E.I.

HISTORIQUE DU PARTI  « LES ÉCOLOGISTES - MOUVEMENT DES ÉCOLOGISTES INDÉPENDANTS »

Origine de ses animateurs

Antoine Waechter crée, en février 1973, avec Solange Fernex, le premier parti écologiste d’Europe, Ecologie et Survie. Il participera à l’animation de toutes les structures qui se succéderont après la candidature présidentielle de René Dumont. Il contribue en 1984 à la création des Verts, résultat de la fusion de deux organisations à la culture politique différente. Il en sera le porte-parole et l’animateur de novembre 1986 à novembre 1993. Les historiques du MEI sont tous issus de cette histoire.

Naissance

La prise de pouvoir des partisans d’une alliance avec le Parti socialiste, en 1993, est l’aboutissement de plusieurs années de manœuvres et d’agressions, soutenus de l’extérieur par le PS et certains de ses organes de presse. Réunis en assemblée générale au printemps 1994, les partisans de l’indépendance font collectivement le constat d’une impossibilité de travailler au sein des Verts et décident la création d’un nouveau parti. Les statuts sont préparés le 14 juillet 1994 lors d’une rencontre dans les Alpes. L’assemblée générale fondatrice se réunit le 4 septembre 1994 à Chatel-Guyon.

flyer1.jpg

Importance

3 000 adhérents quittent les Verts, mais moins d’un millier adhérent d’emblée au MEI. 12 conseillers régionaux et de nombreux élus municipaux en sont.

Les médias nationaux ignorent le nouveau parti. Certains adoptent même une position hostile dictée par des journalistes politiquement engagés. Mais, un quart de siècle plus tard, le MEI est toujours bien vivant, avec des adhérents dans 85 départements.

Le Mouvement est, à ce jour, la seconde organisation se réclamant de l’écologie politique en France, par son implantation et son organisation.

Ce qui le caractérise

Le MEI LES ECOLOGISTES se distingue des autres formations par sa fidélité à une identité conceptuelle proprement écologiste qui ne cherche pas ses références à Gauche ou à Droite. La charte fondatrice traduit depuis plus d’un quart de siècle une orientation politique dont elle ne s’est n’a jamais déviée. Cette orientation lui permet de dialoguer avec une grande partie du spectre partisan et d’établir des partenariats sur la base d’une compatibilité de projet et non sur une étiquette.

La dénonciation du scandale que représente le déploiement sans encadrement des aérogénérateurs (éoliennes) sur le territoire, la prise en compte de la démographie comme l’un des facteur majeur de la crise écologique, ou encore la revendication de la liberté vaccinale sont des exemples concrets de positionnement qui illustre la sensibilité du Mouvement, son engagement pour la Nature et la beauté du Monde, pour les libertés fondamentales de l’individu et les enjeux globaux de l’Humanité confrontée aux limites.

 

Organisation

Le Mouvement est structuré par département. Le Conseil national est l’organe souverain : il est constitué d’adhérents et d’élus. L’exécutif est constitué de trois co-présidents et de plusieurs secrétaires nationaux.

Le droit de vote au sein des instances est acquis après un an d’adhésion.

Le Mouvement définit un projet, forme les personnes qui souhaitent le porter dans les institutions et soutient ses élus. Les journées d’été (4 jours à la fin du mois d’août) sont le point d’orgue de cette démarche, chaque année depuis 1995.

Chronologie succincte

Février 1973             Création d’Ecologie et Survie et premier candidat aux législative à Mulhouse (68)

Mars 1973                 Création du Green Parti à Londres

Juin 1973                  Création du Parti écologiste genevois à Genève

Mars 1974                 Candidature présidentielle de René Dumont

Juillet 1974               Création du Mouvement écologique (ME)

Avril 1978                 Transformation du ME en Coordination Interrégionale des Mouvements Ecologiques (CIME)

Juin 1979                  Liste européenne Europe Ecologie conduite par Solange Fernex (4,2% des voix) et portée par la CIME

Fin 1979                    La CIME devient le Mouvement d’écologie politique (MEP)

Mars 1981                  Candidature présidentielle de Brice Lalonde (3,8% des suffrages)

1982                          Le MEP devient les Verts Parti Ecologiste (VPE)

Février 1984             Naissance des Verts par fusion du VPE avec un autre parti

Novembre 1986       Antoine Waechter prend la direction des Verts

Avril 1988                 Candidature présidentielle d’Antoine Waechter (3,8% , 1,2 million de voix)

Juin 1989                  La liste européenne conduite par Antoine Waechter obtient 10,5 % des voix (10 élus)

Novembre 1993       Après des années d’agression internes et externes visant à déstabiliser la direction, l’équipe d’Antoine                                                Waechter  est mise en minorité lors de l’assemblée générale de Lille

1er mai 1994             A l’issu du constat de l’impossibilité de travailler dans l’ambiance délétère qui règne au sein des Verts,

     une assemblée générale décide à la majorité de créer un nouveau mouvement

4 septembre 1994  Création du Mouvement Ecologiste Indépendant - Les Ecologistes (MEI) à Chatel-Guyon (63)

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.