Disparition de Hugues STOECKEL


Hugues Stoeckel était un militant de la première heure, membre d’Ecologie et Survie (1976–1984), puis des Verts. Il fut conseiller municipal, puis adjoint au maire et même brièvement maire par intérim de la commune de La Petite Pierre (Bas-Rhin), siège du parc naturel régional des Vosges du Nord. Il fut élu conseiller régional d’Alsace sur la liste que je conduisais en 1992. Il resta aux Verts lors de la création du MEI : enseignant, Hugues était « de Gauche » comme beaucoup de ses collègues.


Sa compréhension de la crise écologique l’éloigna cependant d’EELV. Ses positions sur la démographie étaient en effet incompatibles avec celles des Verts. Mathématicien, il réunit une somme de données chiffrées pour rédiger son livre La faim du Monde, démonstration implacable de l’impasse dans laquelle s’engage la société des Hommes. Il n’a pas rejoint le MEI, mais il a adhéré à Démographie responsable.


Hugues avait 75 ans, une épouse Odette et 2 enfants

31 vues1 commentaire

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.